Cultivez votre sérénité!

menu

Bienvenue sur le site de Bernard Waldmeyer

Thérapeute d'approche Emotivo-Rationel de courant réaliste

Bernard Waldmeyer, psychothérapeute
Bernard Waldmeyer, psychothérapeute

«Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, ce sont les jugements qu'ils portent sur les choses.»

Epictète

Nos émotions nous font parfois terriblement souffrir.

Hors il est possible d'apprendre à les gérer.

Impossible? Non!

Difficile? Parfois, mais en étant bien accompagné, apprendre à gérer ses émotions, c’est possible!

Les secteurs d’intervention sont très nombreux, et les outils de la pensée Emotivo-Rationnelle sont des atouts inestimables pour vous permettre d’agir efficacement dans des situations variées.

Apprenez à cultiver votre sérénité !

Mon approche thérapeutique

Comment ça marche?

Il est habituel et tout à fait naturel de penser que ce sont les événements qui déclenchent nos émotions.

Par exemple :

Mon enfant ne m’obéit pas. Donc, à cause de lui qui ne m’obéit pas, je suis en colère!

Ou encore :

Mon mari a oublié notre anniversaire de mariage. Donc, à cause de mon mari qui a oublié notre anniversaire de mariage, je suis triste!

Cette façon de penser est bien compréhensible!

Pourtant, vous avez déjà pu constater qu’à la suite du même événement les émotions vécues par les uns ou les autres n’étaient pas toujours les mêmes. Nous n’avons pas tous la même façon de réagir à des événements pourtant semblables.

Comment cela est-il possible?

Le philosophe antique Epictète (1er siècle après JC) et par la suite des psychologues comme l’américain Albert Ellis (1913-2007), les québécois Lucien Auger (1933-2001) et Pierre Bovo l’expliquent très simplement. Le fait est, qu’entre l’événement et l’émotion, se trouve une clé!

C’est cette clé qui déclenche l’émotion. Elle appartient à tout être humain. Ce qui est fabuleux, c'est que chacun peut avoir un pouvoir dessus. Cette clé est: Ce que nous pensons de l’événement et comment nous l'évaluons.

Par exemple:

Dans une équipe de travail, Nadine et Pierre sont convoqués chez leur chef.

Nadine se réjouit de cette convocation alors que Pierre s'inquiète et n’en dort plus depuis qu’il le sait.

Pourquoi ces émotions différentes pour un même événement (la convocation chez son chef)?

Ce n’est pas la convocation qui réjouit Nadine. De même, ce n’est pas cette même convocation qui inquiète Pierre.

Ces différentes émotions sont déclenchées par ce que pensent Nadine et Pierre de cette convocation.

Nadine pense que ce sera pour elle l’occasion de recevoir les compliments qu’elle estime mériter. Du coup, elle évalue comme une bonne chose cette convocation et s'en réjouit.

Pierre pense qu’on va lui signaler qu’il a fait une erreur qu’il n’a pas repérée. Du coup, il évalue cette convocation comme étant une chose qui lui sera déplaisante et s’inquiète.

Hors, de fait, sans nous en rendre compte, nos pensées sont bien souvent peu réalistes.

C’est en rendant notre regard plus réaliste sur l’événement que nous rencontrons, que nous pourrons vivre des émotions plus sereines! Ainsi, nous pourrons moduler et gérer nos émotions.

Impossible? Non!

Difficile? Parfois, mais en étant bien accompagné, apprendre à gérer ses émotions, c’est possible!

Les secteurs d’intervention sont très nombreux, et les outils de la pensée Emotivo-Rationnelle sont des atouts inestimables pour vous permettre d’agir efficacement dans des situations variées.


Apprenez à cultiver votre sérénité !

Et rappelez-vous ce que disait déjà Epictète :

«Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, ce sont les jugements qu’ils portent sur les choses.»

Confidentialité

Comme tout thérapeute, je suis tenu au devoir de réserve.
Vous bénéficiez de la confidentialité de nos rapports.

Bernard@TaER.ch