sd main logo
Cultivez votre sérénité!

Menu

Un t-shirt de la honte. Possible ça?

Le «t-shirt de la honte» tire sa révérence à Genève et dans le canton vaud.

Lu dans le journal « le Temps » du 18 octobre 2020

L’habit fait le moine?

D'après le dire des collégiennes qui l'ont porté, avoir dû mettre ce s-shirt leur a donné un sentiment d'abaissement, d'humiliation, de déshonneur ou de perte de dignité.

Si nous prenons du recul, cela signifie deux choses:

1. Il est possible de nous abaisser, humilier, déshonoré ou de nous faire perdre notre dignité. 

2. Sur une échelle de valeurs, nos habits nous mettent à différentes hauteurs les uns des autres.

Humilier, perdre son honneur, sa dignité?

Je réalise combien ces affirmations se fondent dans ce que nous offres nos sociétés depuis des siècles et même des millénaires. Dans la rue, au cinéma, sur les réseaux sociaux, l'honneur a une place de choix et nous en sommes matraqués. Pour le sauver ou le laver, beaucoup sont morts ou ont été envoyés à la mort. Comme il existe des médailles d'honneur, il existe même un doigt d’honneur! Le montrer suffit à priver l’autre de son honneur. Ainsi, cela fait des siècles que nous sommes formés à croire qu'il est possible de blesser ou écorner notre dignité ou notre honneur. 

Partant de là, faire porter un t-shirt de grande taille pourrait faire perdre de la dignité à celles qui seraient obligées de le porter. Mais est-ce une pensée réaliste? 

Je pourrais simplement argumenter que certaines personnes font elles-même le choix de porter des habits plus grands que nécessaire pour se sentir à l'aise. Ainsi, porter un T-Shirt extra large n'est pas, en soi, humiliant puisqu'il peut être vu comme confortable! C'est une question de regard et d'évaluation.

Mais, plus profondément, est-il possible de perdre notre dignité?

Les nazis avaient, entre autre, l'habitude de mettre à nu les personnes déportées dans les camps et leur attribuaient un numéro en lieu et place de leurs noms. Bon nombre de personnes estiment que le but était de leur enlever leurs dignités d'êtres humains. Y sont-ils parvenus? 

Aussi cruelles qu'ont été les actes envers toutes ces personnes, blessées, torturées, assassinées, massacrées, elles n'ont, pour moi, rien perdu de leurs dignités d'êtres humains. Personnellement, j'aurais même tendance à penser que les nazis se trompaient fortement lorsqu'ils pensaient démontrer être de race supérieure en pratiquant de la sorte. J’ai par contre nettement l'impression que leurs comportements écornaient l’image que je me fais d’actions dignes ou honorables. Dans notre société où, comme c'est le cas pour les jeunes femmes qui on été amenées à porter un t-shirt extra-large, nous mélangeons aisément nos actes avec qui nous sommes, je comprendrais plus facilement que ce soient les nazis qui eux auraient perdu de la dignité et de l'honneur en agissant de la sorte.

Tomber du haut de notre splendeur!

En ce qui concerne le t-shirt dit de la honte, le problème ne vient pas du t-shirt. Le problème est issu de notre culture, de la valeur que nous donnons ou pas aux choses et aux personnes. 

Si nous pensons valoir plus que l'autre en fonction de notre habillement, alors il sera possible de tomber du haut de notre splendeur si nous ne sommes plus habiller comme nous le souhaitons. Plus que ça, ce n'est pas en fonction de notre regard mais de l'évaluation des autres sur la valeur de nos vêtements que nous croirons valoir ou pas quelque chose! 

Pourtant, réalistement, comment pourrions nous perdre de la valeur, être humilié simplement en changeant d'habit? En portant des habits qui ne plaisent pas nous perdrions de la valeur? 

Plusieurs choses me semble êtres là des pensées issues de croyances fortement irréalistes: 

- Ce serait croire qu'il est possible de plaire à tous. Irréaliste! 

- Ce serait croire que nous prenons de la valeur d'une seconde à l'autre en portant ou pas certains habits. Irréaliste!

La valeur des choses et des personnes ne sont que le fruit de notre évaluation. C’est le cas avec tout les objets mais également pour nous les humains. C’est aux yeux de certains que nous avons de la valeur. Aux yeux de mon enfant, j’ai une grande valeur. J’en ai beaucoup moins aux yeux de vous qui me lisez. La valeur nous la donnons aux objets et aux personnes, mais en soi, ni les objets, ni les humains, n’avons de valeurs autre que celle que l’on nous donne ou que nous nous donnons.

Conclusion:

Nous retrouver à porter un t-shirt XL ne nous diminue pas. Notre sentiment de honte ne proviens pas du t-shirt mais des pensées irréalistes que nous avons en le portant. Nous aurons honte si nous pensons que nous perdons de la valeur en n’étant pas habillé comme nous le voulons ou en pensant qu’en étant ainsi montré du doigt comme des personnes amorales, nous fait perdre de la dignité.

Pourtant, les mots et les gestes ne me changent pas d’une seconde à l’autre. Le regard de l’autre ne me change pas. 

Si nous perdons de la valeur au regard de certains, c’est leur problème. C’est eux qui croient que l’habit peut changer notre valeur. Nous, nous sommes qui nous sommes avec ou sans t-shirt!

Un petit contact pour une grande découverte!

Comment me joindre?

Téléphone:

+41 (0)79 912 33 70


Courrier électronique:

bernard@taer.ch

Bernard@TaER.ch